lundi 15 avril 1985

15/04/1985 Changement d'établissement

15..04.1985 : Sortie
Traitement de sortie :
PIPORTIL M2 : 3CC + PONALIDE (PI le 16.4.85)
PROMOTIL : un comprimé
HALDOL 60 gouttes
LEPTICUR : 3 comprimés
HEPTAMYL : 150 gouttes

Est hospitalisé à la Clinique Georges Dumas depuis le 15/04 où il sera pris en charge par le Dr Chabalay.

Pierre-Louis avait été vu le 12/04 dans l'après-midi par le Dr Chabalay en ma présence, il a été décidé ce jour de son admission à Georges Dumas et le Dr Chabalay s'engage à le prendre en charge et à assurer son suivi.
Lettre non nécessaire, il suffira de prendre de ses nouvelles de temps en temps.

(Oui, ça va mieux mais je suis encore bien imprégné par les médicaments). 

Hélène Aussedat m’accompagne jusqu’à Georges Dumas, quand on se dit au revoir, j’ai envie de pleurer. (Elle aussi, je crois…)

La clinique Georges Dumas est une clinique psychiatrique pour étudiants, à La Tronche, à coté de Grenoble. Un chouette hôtel pour mongoles ! Plein de jeunes avec des troubles mentaux.
Il y a des filles mais complètement givrées ("Punkette des îles", par exemple).
Mais pour moi, sexuellement, c’est la misère à cause des neuroleptiques.

Je ne peux plus lire, malgré la rééducation ophtalmique et le port de lunettes, je n’ai parfois plus de salive ou parfois trop, des tremblements, des impatiences, de la tachycardie, je suis toujours fatigué, déprimé, sans volonté … et je grossis à vue d’œil.

J’y reste 2 mois un peu livré à moi-même.

Quelques cours d’anglais (difficile quand on ne peut pas lire !).

Les infirmières débarquent juste pour nous donner le traitement, même si nous faisons la grâce matinée, à jeun donc…

Quelques entretiens bien creux avec le Dr Chabalay (que Papa appelle Armand !!!)


Ce Papa ! Grâce à sa confrérie, à l’été, il me trouve un boulot (prétexte pour me sortir de cet endroit) ….

Aucun commentaire: