lundi 4 février 2013

OPTIMISME neuro-physiologique

Trop longtemps j'ai considéré mon cerveau comme une machine déréglée. Demain, cette atypicité sera une force.





Déjà, je m'aperçois que le système cérébrale est évolutif et même assez malléable, modifiable.  Je suis en upgrad permanent, à tripoter les réglages dans tous les sens. Réglages de ma manière de pensée ...

Je cherche à les optimiser pour trouver  la position " OPTIMISME "

Aucun commentaire: