vendredi 1 février 1985

01/02/1985

Entretien avec la mère :
Elle semble très angoissée, discours haché, demande des nouvelles de son fils, se renseigne sur son comportement dans le service. Elle nous explique que pour elle les troubles remontent à Noël avec d'abord des bizarreries dans son appartement, il avait tapissé le mur de sa chambre avec des sacs de poubelle en plastique noir. Il n'ouvrait plus ses fenêtres et avait mis un petit spot dans sa cuisine. Se regardait dans la glace assez longtemps avec des bizarreries. Elle a retrouvé de la cocaïne dans la chambre de son fils (en fait c’était du bicarbonate que j’avais eu gamin avec Chimie 2000, elle est même allés jusqu’à faire analyser le produit dans un labo). Elle dit qu'avant tout allait très bien, que peut-être elle l'a trop gâté, elle a un fils et deux filles, peut- être elle l'a plus gâté que ses filles, elle ne sait pas.
Puis elle sort une petite liste de choses qu'elle a à nous demander, pour ses piqûres, pour le labo photo, est-ce qu'éventuellement il pourrait faire du sport, comment ça va se passer pour son travail ultérieurement.

H. AUSSEDAT



Entretien avec le patient :

Semble complètement retranché du monde, dira trois mots : "Je suis dans la lune, non pas sur la lune mais juste à côté ".

Il regardera fixement les images affichées dans le bureau d'un air illuminé. Semble triste. (J'étais "souriant" et plein de projets 2 mois avant.)


H. AUSSEDAT

Aucun commentaire: